Dossier "Pédagogie différenciée | C’est ouvrir les bonnes portes"
Ecole Léon Grimault à Rennes | Pour que chacun trouve son chemin
1er avril 2017

Plan de travail, projets de recherche individuelle et de groupe, présentations et institutionnalisations collectives viennent structurer les parcours d’apprentissage des élèves de la classe de Pierrick Descottes à Rennes. Une organisation de classe qui s’appuie sur les apports de la méthode naturelle initiée par Célestin Freinet.

Quand on arrive dans la classe de Pierrick Descottes, enseignant en CM1-CM2 et directeur de l’école Léon Grimault au sud de Rennes, on comprend vite que l’organisation matérielle et pédagogique relève d’une horlogerie ne pour cet enseignant qui s’inspire largement des travaux de la pédagogie Freinet. De multiples tableaux et affichages, des bureaux individuels qui permettent un aménagement modulaire, des espaces de travail privatifs mais également des tables de travail pour un fonctionnement plus collectif.

Pendant les dix minutes d’accueil, les élèves viennent directement dans la classe. La ruche se met doucement en place et Pierrick en profite pour donner quelques consignes et régler des détails du quotidien avec certains.

8h45, la matinée officielle de classe démarre et ce matin, Jérémi vient présenter sa recherche en mathématiques qui a consisté à construire une « machine à calculer ». Ce travail finalisé avec l’aide du maître est déjà collé dans les cahiers de tous les élèves et la discussion s’engage collectivement pour essayer de comprendre son fonctionnement.

A cette étape pas de différenciation entre les élèves de CM1 et de CM2 qui composent l’effectif de la classe. Ce n’est que lorsque la machine à calculer de Jérémi est opérationnalisée qu’une série de défis sont lancés à la classe pour la faire fonctionner. « Là on peut faire varier la grandeur des nombres en fonction du niveau des élèves », explique Pierrick. « L’idée est de ne perdre personne en chemin. Charge à moi ensuite de pousser certains élèves à aller plus loin quand je les sens prêts. »

Accompagner les parcours

Une personnalisation des parcours que l’enseignant gère notamment à travers la mise en place d’un plan de travail. Pendant que les élèves sont affairés à la production d’un exposé, à une recherche ou encore à la production d’un texte, le maître travaille avec les élèves qui ont besoin de lui à leur demande ou à la sienne. Dans un échange au plus près des besoins de chaque élève, il guide, fait verbaliser, encourage et étaye en fonction de ce qu’il juge utile.

« Le plus de la méthode naturelle c’est de se former à l’écoute cognitive et affective des enfants en partant de leur production », évoque Pierrick. « Et si l’impulsion de départ vient des enfants à partir du milieu coopératif qu’on a créé au sein de l’école nous le mettons bien en tension avec les attentes des instructions officielles ».

Le rôle du maître reste essentiel pour apporter les compléments et les problématisations nécessaires à ce que Pierrick appelle « un accroissement de puissance de tous les enfants ». Car rappelle-t-il, « le projet de notre école classée politique de la ville reste d’abord de raccrocher les élèves les plus distants socio-culturellement des exigences scolaires ».

EN BREF

CNESCO
CONFÉRENCES ET PRÉCONISATIONS EN LIGNE


Lors de sa 4ème conférence de consensus sur la différenciation pédagogique les 7 et 8 mars à Paris, le Cnesco a diffusé en direct les interventions des conférenciers et les internautes pouvaient réagir instantanément.

Depuis, ces interventions peuvent être revues en « replay » sur son site, que ce soit sur la définition du concept, les postures enseignantes ou encore les conditions de réussite.

Et par la suite, une mise en ligne des diaporamas des intervenants et des préconisations du jury est prévue pour le 29 mars.

www.cnesco.fr
EN BREF

IFÉ
DOSSIER DE VEILLE


La réponse classique à la diversité qu’elle soit culturelle, sociale, scolaire ou cognitive est d’envisager une pédagogie différenciée ou une différenciation pédagogique.

Le dossier de l’Ifé « La différenciation pédagogique en classe » interroge le sens à donner à ce concept et les principes mis en avant par les uns et les autres.

Il y est question des conditions de la différenciation et des stratégies d’enseignement qui peuvent anticiper les situations ou s’y adapter, porter sur les contenus, les processus d’apprentissage, les productions d’élèves ou encore l’environnement de travail en classe. Mais le passage de la théorie à la pratique est loin d’être simple.

ife.ens-lyon.fr
EN BREF

ICEM
VIDÉOS DE CLASSE


L’ICEM, Institut coopératif de l’école moderne – pédagogie Freinet, propose sur son site des vidéos et des documentaires qui témoignent de l’existence d’un espace éducatif d’inspiration coopérative.

Les enseignants y présentent les temps et les outils mis en place pour construire cet espace éducatif.

Des exemples d’étude de textes, des dictées coopératives ou des recherches en maths sont proposés, afin de rendre visibles les différentes approches pédagogiques au sein des classes qui développent les valeurs défendues par l’éducation nouvelle.

www.icem-pedagogie-freinet.org

L’ensemble du dossier

- Présentation du dossier
- Pas une mais des différenciations
- « Veiller à ne pas creuser les écarts » - 3 questions à Sabine Kahn, professeure en sciences de l’éducation (Bruxelles)
- Ecole Léon Grimault à Rennes – Pour que chacun trouve son chemin
- Menglon (26) – Conjuguer la diversité…
- « Les objectifs de savoir pour tous ne sont pas négociables » - Entretien avec Dominique Bucheton, professeure honoraire de l’université de Montpellier