Dossier
L’Ifé se penche sur la différenciation
15 décembre 2016

Gérer l’hétérogénéité des élèves par la différenciation : plus facile à dire qu’à faire. Le dernier dossier de veille de l’Institut français de l’éducation s’est penché sur cette question vive du métier.

L’impuissance chronique de l’école française à s’attaquer aux inégalités sociales laisse entière la question fondamentale qui se pose à tous les enseignants : comment faire classe au quotidien ? La recherche a montré à la fois les limites du principe traditionnel de transmission descendante et celles des dispositifs de suivi individualisé, qu’ils se situent à l’extérieur ou à l’intérieur du temps scolaire. Alors comment répondre à une des principales difficultés du métier, citée dans les enquêtes comme source de désarroi chez beaucoup d’enseignants : la gestion d’une classe hétérogène ? Et par voie de conséquence, comment mettre en place une différenciation pédagogique souvent présentée comme le recours et la solution universelle ?
Dans ce contexte, le dernier dossier de veille de l’Ifé tombe à point nommé qui livre un panorama théorique et didactique sur la question. Annie Feyfant y apporte un éclairage sur le concept de différenciation qui recouvre des réalités bien différentes : différenciation verticale qui vise à opérer une répartition des élèves en fonction d’un jugement sur leurs facultés (modèle allemand), différenciation horizontale juxtaposant des formations spécialisées à l’exemple de l’enseignement professionnel, différenciation envisagée pour pallier les difficultés des élèves à besoins particuliers comme au Canada…

Un écueil à éviter

Le dossier présente également les principales approches de la différenciation pédagogique ainsi que les modalités pratiques mises en œuvre au primaire et au collège, analysant un certain nombre d’entre elles comme la pédagogie inversée. Avec toujours un écueil à éviter : la discrimination négative. Car la différenciation peut présenter des risques en déconnectant les élèves les plus fragiles du temps didactique de la classe ou en leur offrant des contenus d’enseignement appauvris éloignés du sens réel des apprentissages. Un document de réflexion et de synthèse qu’on appréciera à sa juste valeur en ces temps de disette de formation continue.

Télécharger :
- le dossier de l’Ifé

Visiter :
- le site de l’Ifé