Lauréats 2010, calendrier du concours, missions des CPC et PEMF
6 avril 2010

Lauréats 2010 : empêcher le gâchis humain et professionnel

L’application de la circulaire ministérielle sur l’affectation des lauréats du concours 2010 est très diverse selon les départements.

Comme le demandait le SNUipp, ils seront majoritairement affectés en « surnombre » dans les écoles jusqu’aux vacances de la Toussaint, le ministère profitant de l’effet d’aubaine de l’arrivée concomitante dans les écoles de ces lauréats et des PE2 en formation à l’IUFM durant cette année scolaire. Concrètement, ils peuvent être dans la classe d’un enseignant maître formateur (en Seine-et-Marne) comme dans la classe d’un enseignant « maître d’accueil » (dans les Bouches-du-Rhône).
Dans d’autres départements comme Paris ou le Tarn, ils pourront être affectés directement sur un poste à la rentrée où ils seront remplacés par un enseignant titulaire en « surnombre ». Et dans l’académie de Grenoble, le SNUipp cherche à faire revenir le recteur sur sa décision : en contradiction avec le cadrage du ministère, il a décidé pour l’instant de placer les professeurs stagiaires en pleine responsabilité de classe le jour de la rentrée scolaire…
La mise en place du tiers-temps de formation, obtenu grâce à la mobilisation l’an dernier, est encore plus variable selon les départements. Rares sont ceux comme les Bouches-du-Rhône qui organiseront 12 semaines de formation. La plupart d’entre eux rognent le plus possible sur ce temps en y incluant les périodes en « surnombre ».

Le SNUipp, avec les autres syndicats enseignants de la FSU, invite les enseignants des écoles à exprimer leur désaccord avec ces conditions de formation de la rentrée 2010. Il appelle le conseil des maîtres à dénoncer le dispositif actuel qui ne s’appuierait que sur une logique de compagnonnage basée sur les MAT. Il exige un accompagnement des stagiaires par les PEMF et CPC (Voir ci-dessous). De plus, la bataille pour l’abandon de la réforme doit se poursuivre en lien avec les parents d’élèves, les étudiants et les formateurs pour en empêcher le gâchis humain et professionnel.


Concours 2010 | le calendrier est paru

Les étudiants souhaitant s’inscrire au concours de professeur des écoles devront s’inscrire entre le 10 mai et le 18 juin 2010.

Les épreuves écrites se dérouleront les 28 et 29 septembre, pour des résultats d’admissibilité vers la mi-novembre et les épreuves orales d’admission entre début mai et mi-juillet 2011.

Ces étudiants seront en 2010-2011 en deuxième année de master (M2).


CPC et PEMF : missions réaffirmées ?

La bataille pour améliorer une formation jusque-là bricolée se poursuit. Même au compte-gouttes. Interpellé par le SNUipp, le ministère a indiqué que les conseillers pédagogiques de circonscription (CPC) devraient pouvoir participer à l’accompagnement des nouveaux professeurs stagiaire (PS) qui seront en classe à la prochaine rentrée (voir ci-dessus). Une circulaire devrait prochainement paraître confirmant leur rôle et leurs compétences de formateur. Avec les maîtres formateurs (PEMF), ils seront une ressource supplémentaire indispensable à la professionnalisation des enseignants fraîchement reçus au concours de PE. Pour les PEMF, le ministère a confirmé qu’une circulaire précisant leurs missions devrait être publiée dans les semaines à venir.

Le SNUipp a demandé qu’un groupe de travail se tienne avant la parution du texte. Il rappelle que les PEMF doivent conserver leur 1/3 temps de décharge (9h par semaine) pour intervenir au sein des formations continuées et initiales notamment dans les antennes départementales des IUFM. Selon le ministère, c’est dans le cadre d’un conventionnement entre l’université et le rectorat que les PEMF pourraient intervenir au sein des masters auprès des M1 et M2.