Fonction publique
Près d’un enseignant sur trois en grève
31 janvier 2013
  (1 vote)

La mobilisation pour l’emploi, les conditions de travail, la journée de carence et les salaires à l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires est aujourd’hui dans les écoles primaires inégale mais réelle.

30% d’enseignants sont aujourd’hui en grève soit près d’un enseignant sur 3. Dans 8 départements (07, 08, 23, 30, 45, 57, 64, 13), ce sont près de la moitié des enseignants qui sont en grève. Les enseignants avec la Fonction publique se sentent oubliés et attendent des signes de changement de la part du gouvernement.

Cette mobilisation témoigne du trouble existant aujourd’hui dans les écoles. Beaucoup d’efforts sont aujourd’hui demandés aux enseignants sans que leurs revendications en terme d’amélioration des conditions de travail et de pouvoir d’achat n’obtiennent de réponses concrètes.

Rappelons le déclassement salarial dont sont victimes les enseignants des écoles, les écarts avec leurs collègues du secondaire reconnus par le ministre lui-même. La réforme des rythmes scolaires induisant pour nombre d’entre eux des coûts supplémentaires a mis sur le devant de la scène la nécessité de revaloriser les enseignants des écoles. La pétition du SNUipp sur cette question a recueilli aujourd’hui près de 19 000 signatures. Dans ce contexte, la journée de carence est une mesure injuste qui pénalise les collègues contraints à la maladie.

Sur ces questions comme sur celles des conditions de travail, les enseignants ne veulent plus se contenter de discours bienveillants du gouvernement et veulent du changement “pour de vrai”. Le SNUipp-FSU demande au gouvernement et au ministre d’ouvrir des discussions et de mettre sur la table des propositions sérieuses.

PDF - 158.3 ko
Téléchargez les taux de grévistes par département