Etude
SEGPA : quatre élèves sur dix sortent diplômés du système éducatif
28 janvier 2017

Une note de la Depp de janvier fait le point sur le devenir des élèves de SEGPA huit ans après leur entrée en 6e en 2007. Une étude qui ne masque pas les difficultés et révèle des disparités selon les académies.

Que sont devenus les 28 000 élèves orientés en SEGPA en 6e en 2007 ? C’est ce qu’a étudié la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) dans une note de janvier. Un suivi de cohorte intéressant car peu fréquent. Il montre que huit ans après leur entrée en 6e, 80 % des élèves ayant atteint la 3e ont poursuivi leurs études en lycée professionnel, principalement pour passer un CAP. 37 % de la cohorte l’ont obtenu. Les autres ont suivi d’autres formations ou quitté le système scolaire, 15 % avant le brevet quand les autres collégiens ne sont que 4 % dans ce cas. Par ailleurs, les écarts entre académies sont assez prononcés puisque le taux d’accès au CAP varie ainsi de moins de 30 % dans le Sud-Est, académies de Montpellier et d’Aix-Marseille, à plus de 42 % dans celles de Paris, Créteil et Rouen.

Des élèves en grande difficulté

La difficulté des parcours en SEGPA tient bien évidemment à la population particulière de ces classes puisqu’elles s’adressent aux élèves « présentant des difficultés scolaires graves et durables ». La quasi-totalité, 84 % avaient une année de retard à leur entrée en 6e, ce qui était, au moment de l’enquête, une des conditions nécessaires à l’orientation ; condition désormais supprimée. Ces élèves de SEGPA sont principalement des garçons, à 62%. Ils sont issus en majorité de milieux défavorisés, plus d’un sur deux appartient à une famille d’ouvriers. Depuis la parution de la circulaire SEGPA en octobre 2015, le SNUipp-FSU est intervenu plusieurs fois pour défendre les conditions d’enseignement dans ces classes, un maintien des moyens horaires, de la structure à quatre divisions et demander que les décisions d’inclusion soient établies par les équipes et selon les besoins.

Lire :
- la note de la DEPP