Mission AVS : des personnels indispensables

Publié le 29.03.17

Aujourd'hui, plus de 70 000 personnes exercent la mission d'AVS dans les écoles. Un métier devenu indispensable pour réussir la scolarisation de tous les élèves et qui justifie d'autant leur nécessaire professionnalisation.

Plus de 70 000 aujourd'hui, les AESH* et les contractuels sur mission AVS auprès des élèves en situation de handicap sont devenus incontournables dans une école qui tend à devenir inclusive.
C'est un nouveau métier avec des gestes professionnels spécifiques qui s'est imposé. La mission d'accompagnement que l'on attend de ces personnels, prescrite en fonction des besoins individuels des élèves, participe d'un double objectif agissant à la fois sur l'accessibilité de l'environnement et en même temps directement auprès de l'élève afin de limiter les effets de sa pathologie. Cet accompagnement contribue à l'autonomie de l'élève dans toutes ses activités et dans tous les temps de la vie scolaire.
Les formes d'intervention peuvent être très variables et le positionnement de l'AESH peut se révéler parfois très délicat au sein d'une constellation d'acteurs. On mesure ainsi toutes les compétences attendues de ces personnels qui sont dans les classes à côté des enseignants. Cela ne fait que justifier les exigences de formation et de cadre d'emploi statutaire réclamées par le SNUipp-FSU.

Accélérer la professionnalisation

Les accompagnants sont encore majoritairement recrutés sur des contrats aidés (CUI-CAE) même si le nombre d'AESH augmente régulièrement pour représenter à la rentrée 2016 plus d'un tiers de l'effectif.
Le plan de transformation de 56 000 CUI en 32 000 AESH sur cinq ans prévu par le président de la République en mai 2016 n'est pas suffisant pour répondre à la transformation de tous les contrats CUI en cours. Des contrats précaires qui conduisent parfois au non-respect des horaires et du temps de travail prévu.
Le SNUipp-FSU est intervenu au ministère le 10 mars dernier pour rappeler que la réglementation qui régit le droit de ces personnels doit être appliquée quel que soit le département où ils exercent.

*AESH : depuis 2014, les accompagnants des élèves en situation de handicap sont recrutés sur CDD. Ils peuvent accéder à un CDI après 6 années de CDD.



Le SNUipp-FSU a publié à la rentrée 2016 un guide concernant les personnels contractuels non enseignants.

- Télécharger le guide

Écrire à la rédaction

Merci de renseigner/corriger les éléments suivants :

  • votre prénom n'a pas été saisi correctement
  • votre nom n'a pas été saisi correctement
  • votre adresse email n'a pas été saisie correctement
  • le sujet n'a pas été saisi correctement
  • votre message n'a pas été saisi correctement

Merci de votre message, nous reviendrons vers vous dès que possible